Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 23:55

 

 

 

2012-DA14-trajectoire.jpg 

Trajectoire de l'astéroïde 2012 DA14 par la NASA.

 

article originel: Faites le calcul approximatif du choc d’un astéroïde géocroiseur!

 

Un géocroiseur est un astéroïde dont l'orbite pourrait coïncider avec celui de la Terre (par extension de la Lune).

 

Une fois n'est pas coutûme, je vous propose cette fois-ci de faire un genre de calcul sur une hypothèse farfelue.

 

Données du problème (niveau 3ème/2nde):

 

Soit un météorite qui aurait un diamètre de 45 mètres,

une masse de 135000 tonnes,

et arrivant avec une vitesse de 7,8 km/s.

 

Sachant que la bombe d’Hiroshima avait délivré une énergie estimée à 20 kilotonnes de TNT (explosif puissant trinitrotoluène) ;

et que l’on prend la valeur standard de l’équivalence à 1 tonne de TNT = 4,184.10Joules.


Calculer l’énergie cinétique de l’astéroïde avant entrée dans l’atmosphère terrestre.

Sachant que cette énergie pourrait être entièrement convertie en première approximation à de l’énergie similaire à une bombe atomique, convertir cette énergie en unité de bombe d’Hiroshima.


Si on assimile cet objet à une sphère, quelle serait sa densité ? Cela vous étonne-t-il ? Conséquences?

 

Cela peut-il nous arriver? Propositions?

 

J'attends vos réponses en commentaire !

 

(réponse dans quelques jours)

 

Mise à jour: Nous sommes le 15 février lors du passage en ce moment même de l'astéroïde 2012 DA 14 qui correspond aux caractéristiques annoncées dans l'"exercice" ci-dessus. En fait il semble que la taille soit un peu plus importante.

 

Petite indication: le résultat tourne autour de 50 fois l'énergie d'Hiroshima (un calcul plus compliqué donne 150X). 

 

C'est à dire que si cela tombait sur l'une de nos villes, il ne resterait pas grand chose ! Et pourtant sa trajectoire passe plus proche que certains de nos satellites géostationnaires dont la couronne est a 35786 km de l'équateur terrestre. Le point le plus proche serait prévu à 34100 km du centre de la Terre (à 27700 km de la surface) à 19h 34 min 49 sec le 15 février 2013 (maintenant!).

 

A noter que ce type d'astéroïde se déplace souvent en essaim comme tous pouvons le voir lorsqu'on observe les "nuits des étoiles", c'est à dire les essaims météoritiques. Chaque année, ce sont de nombreuses périodes où l'on peut ainsi observer ces essaims. link

 

Seul le plus énorme est visible et est prévu car suivi s'il est détecté comme cela a été le cas l'an passé pour 2012 DA14. Mais d'autres astéroïdes plus petits, mais restant dangereux peuvent arriver en nombre sur le Terre ou la Lune et les satellites nombreux à cette occasion autour de l'astéroïde 2012 DA 14.

 

C'est probablement déjà ce qui s'est passé à Tcheliabinsk aujourd'hui faisant déjà un millier de blessés ! Pourtant le météorite ne fait que 3 mètres de diamètre.

 

Mais il est possible que ce ne soit pas la dernières pluie de météorite en lien avec cet astéroïde qui passe actuellement.

 

L'information sur l'astéroïde et la réalité du risque que nous courrons est visiblement sousestimé pour ne pas affoler les masses populaires. Dire que Tcheliabinsk n'a rien à voir avec l'astéroïde en question qui nous frôle est la vérification que le politique, le médiatique et le scientifique ne font pas bon ménage.

 

Plusieurs questions doivent être posées:

 

pourquoi il n'a pas été prévu l'essaim météoritique tombé dans l'Oural?

 

Quelle est la taille pour laquelle on est sûr d'apercevoir un objet sachant que ce type d'objet est souvent très sombre et arrive très vite?

 

En quoi, sans avoir été prévu, peut-on affirmer que cet essaim n'a rien à voir avec l'astéroïde lui prévu?

 

Si cet essaim météoritique était tombé sur New York, l'aurait-on mieux prévu?

 

Combien y-a-t-il de corps célestes qui sont trop petits pour être vus et prévus mais qui peuvent quand même ne pas être évités, sinon une infinité?

 

En quoi peut-on être rassuré pour le prochain passage de 2012 DA 14 alors que la perturbation de l'orbite de cet astéroïde est importante par la Terre et la Lune, dont les relations gravitationnelles sont très complexes?

 

Les observatoires n'ont pas encore eut le temps de tirer toute l'information nécessaire de cette pluie de météorites à Tcheliabinsk pour pouvoir définir si oui ou non sa trajectoire est liée à l'astéroïde. Pourquoi alors affirmer le contraire dans tous les médias alors que même la NASA dit"It is important to note that this estimate is preliminary, and may be revised as more data is obtained. " ?

 

Qui va se jetter sur les cailloux et combien vont-ils être vendus avant de servir la cause scientifique?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno - dans Astrotectonique
commenter cet article

commentaires

Présentation Du Laboratoire

  • : Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno (édition de Nicolas Sègerie)
  • Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno (édition de Nicolas Sègerie)
  • : Un laboratoire scientifique indépendant dont les axes de recherches concernent:les polémiques du "réchauffement climatique";Les climatosceptiques;la théorie des Anticyclones Mobiles Polaires;les risques liés à la pollution atmosphériques; d'autres risques géophysiques et anthropiques...Son siège est à Lyon en France.
  • Contact

  • Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno
  • Cette structure de recherche et de documentation scientifique est de forme associative.
Sa vocation est la compréhension et la diffusion de thèmes de recherches qui ne peuvent se développer dans les contextes défavorables sous influences de lobbys.
  • Cette structure de recherche et de documentation scientifique est de forme associative. Sa vocation est la compréhension et la diffusion de thèmes de recherches qui ne peuvent se développer dans les contextes défavorables sous influences de lobbys.

Liste D'articles

Liens