Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 07:52

L'archéologie aussi est une science

 

Si pendant que la « communauté internationale » palabre à Doha, au Qatar, qui n’a pas peur de transpirer d’ici la fin du siècle, il fait chaud sous les bombes et les balles syriennes, d’où qu’elles pleuvent !

 

NORIA-HAMA-SYRIE.jpg

 

Apamée ;

Mari cité-état de cinq mille ans ;

l’antique et toujours vivace capitale Damas ;

la forteresse de Halabiyeh ;

la mythique Ebla, l’un des premiers états ;

le Krak des chevaliers, à défaut d’en trouver ailleurs ;

Ougarit ou l’île d’Arwad d’où sont parties des lettres précoces de nos alphabets ;

Palmyre ou Tadmor du souvenir de la Reine Zénobie et les prémices de la civilisation arabe ;

Qalaat Salah al Din qui fît frémir les Croisés qui rêvaient de Jérusalem ;

les mille et une nuits de Raqqa ;

Qadesh et la réminiscence de la fameuse bataille de Ramses II ;

Alep, cela va de soie pour notre histoire commune…

 

autant de sites que l’on oublie, …et il y en a tant...

 

Tant de choses enfouis dans la nuit du temps mais qui nous sont si proches…

 

Une multitude en réalité qui font la richesse du patrimoine de cette contrée qu’on appelle Syrie depuis que la Société des Nations confia un mandat à la France après la Grande Guerre…

 

Autant de sites… que de victimes !

 

(Déjà au moins 31 000 morts dans ce conflit...)

 

Où est passée notre responsabilité historique dans ce pays ?

 

Le droit de véto de la Russie et de la Chine suffisent-ils pour laisser faire ce carnage dans un silence assourdissant de la « Communauté Internationale » ?

 

Sommes-nous si loin de ces atrocités ? La Turquie, c’est presque l’Europe, Chypre est bien au-delà et pourtant dans la Communauté Européenne ! Le Liban qui lui aussi frisonne, son frère de sang si on peut dire.

 

Si on ne sauve pas les futures victimes avec le secours des gendarmes de la Paix, appelons ceux des vieilles pierres et mobilisons l'UNESCO pour avoir plus de chance! Si cela avait été des marsupiaux, on aurait pu solliciter le WWF ou des baleines Greenpeace, mais là rien à faire. Si il y avait des tableaux de maître, on aurait dépêché quelques agences ou si il y avait quelques risques de pertes de revenus dans les actions d'une société bien en vue pour son panel d'actionnaires, alors on aurait trouvé un argument, une fausse preuve de guerre bactériologique, un simili bunker nucléarisé aux nuyaux d'amandes, ou au gaz moutarde; mais là rien de lacrimal qui tire de l'armes... sinon à gauche.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno - dans Géopolitique
commenter cet article

commentaires

Présentation Du Laboratoire

  • : Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno (édition de Nicolas Sègerie)
  • Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno (édition de Nicolas Sègerie)
  • : Un laboratoire scientifique indépendant dont les axes de recherches concernent:les polémiques du "réchauffement climatique";Les climatosceptiques;la théorie des Anticyclones Mobiles Polaires;les risques liés à la pollution atmosphériques; d'autres risques géophysiques et anthropiques...Son siège est à Lyon en France.
  • Contact

  • Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno
  • Cette structure de recherche et de documentation scientifique est de forme associative.
Sa vocation est la compréhension et la diffusion de thèmes de recherches qui ne peuvent se développer dans les contextes défavorables sous influences de lobbys.
  • Cette structure de recherche et de documentation scientifique est de forme associative. Sa vocation est la compréhension et la diffusion de thèmes de recherches qui ne peuvent se développer dans les contextes défavorables sous influences de lobbys.

Liste D'articles

Liens