Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 14:02
  1. l'Homo Plasticus vient du fait que les produits issus de la pétrochimie sont minoritairement utilisables. Les lobbys industriels ont donc trouvé le moyen d'utiliser ce qui pour eux étaient Déjà des déchets mais surtout des invendus!

  2. plastic-portugal-tourope-18-janvier-2014.jpg

    En inventant toute une série de produits "dérivés" (juste quelques exemples):
    le bas pendant la guerre dans le contexte de pénurie, un autre produit chimique que les explosifs ou les gaz moutarde qu'ils ont produit et permis leur développement;
    les tissus synthétiques avec la guerre contre les tissus que l'on revalorise maintenant(jute, sisal...), mais contre aussi la fourrure incarnée par la campagne instrumentalisée de BB phoque (que je soutiens mai qui signifie aussi la simplification des procédures des études par cobayes qui coute cher à l'industrie pharmaceutique, ce que ne dit pas la figure de proue nationale et dont le combat est honorable);
    la valorisation par les programmes de l'éducation nationale en créant une image positive factice de la matière plastic et en cachant (ce qui se vérifie facilement en consultant des manuels anciens on on trouve les process et description d'usines industrielles ou nucléaire);...

    plus grave aujourd'hui en instrumentalisant totalement "l'écologie" et crant de toute pièce les filières du "développement durable" et de 'l'écologie politique" (lire sur le blog: ).

    Merci pour cette émission Yourope qui nous montre de vraies réalités comparatives en Europe (la vraie Europe, pas celle identiquement factice de nos "économistes" orientés activités financières non productives) et qui nous fait aimer les européens et leur créativité ou leurs solidarités.
Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno - dans cartel Lyon México
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 02:10

Pourquoi ne pas ouvrir une chronique à partir de:

Comparaison intercontinentale des systèmes de gestion du risque lié à la pollution atmosphérique : les cas de Lyon (Union Européenne) et de México (Accord de Libre-Echange Nord-Américain).

[001]

Cumulus Feyzinsis en formation

 

I.  LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE : RISQUE DIFFUS MAIS OMNIPRESENT

A.La pollution atmosphérique, vaste sujet !

Entre tous les risques qui pèsent sur l’Humanité, qu’ils soient naturels comme les déferlants tsunamis, les furtifs météorites, les explosifs volcans, les séismes meurtriers, les sècheresses ou inondations dévastatrices, tempêtes ou cyclones, les pandémies, ou qu’ils soient des risques anthropiques, accidents routiers, aéronautiques, biotechnologiques, industriels ou nucléaires, la gestion contre le risque lié à la pollution atmosphérique est une des préoccupations majeures de notre temps.


C’est un mal plutôt diffus mais qui touche tout le monde tout le temps. Il se situe au cœur des centres urbains alors que les habitants de la planète s’urbanisent dans des mégapoles de plus en plus étendues et populeuses ; mais aussi au contraire dans les coins les plus reculés de la planète, concentré dans les animaux les plus élevés dans la chaîne alimentaires ; et même au delà de son environnement planétaire dans la couronne de satellites géostationnaires. La lutte contre le changement climatique aujourd’hui comme hier la protection de la couche d’ozone ou l’éradication des pluies acides, le fond de radiations nucléaire demain sont autant de thèmes qui se raccordent à la pollution de l’atmosphère. Toute l’économie se convertie aux vertus du développement durable ou tente de le faire croire. Toutes les Nations s’attachent à ne pas être absentes dans des conventions internationales sur le changement climatique qui négocient les droits à polluer sur les gaz à effet de serre alors que d’autres priorités semblent s’imposer à courts termes plus périlleuses que d’éventuelles modifications pour nos générations futures dans un climat de controverses scientifiques.

 

[ à suivre]

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno - dans cartel Lyon México
commenter cet article

Présentation Du Laboratoire

  • : Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno (édition de Nicolas Sègerie)
  • Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno (édition de Nicolas Sègerie)
  • : Un laboratoire scientifique indépendant dont les axes de recherches concernent:les polémiques du "réchauffement climatique";Les climatosceptiques;la théorie des Anticyclones Mobiles Polaires;les risques liés à la pollution atmosphériques; d'autres risques géophysiques et anthropiques...Son siège est à Lyon en France.
  • Contact

  • Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno
  • Cette structure de recherche et de documentation scientifique est de forme associative.
Sa vocation est la compréhension et la diffusion de thèmes de recherches qui ne peuvent se développer dans les contextes défavorables sous influences de lobbys.
  • Cette structure de recherche et de documentation scientifique est de forme associative. Sa vocation est la compréhension et la diffusion de thèmes de recherches qui ne peuvent se développer dans les contextes défavorables sous influences de lobbys.

Liste D'articles

Liens