Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 08:55

Le Transit de Vénus est un événement astronomique à ne pas confondre avec un problème de diététique chez la gente féminine, comme on pourrait le croire au fourmilement de liens sur la "toile" qui cherche de nouvelles clientes avec beaucoup de "thèses obscurantistes et millénaristes", de quoi alléger au moins les portefeuilles.

 

 

2012_06_06_04_32_56_AIA_304.png

 

Cette nuit du 5 au 6 juin 2012 a donc eut lieu le passage de la planète Vénus devant le disque du Soleil, vu de la planète Terre. Pendant plusieurs mois, nous avons pu admirer la puissante lueur de "l'étoile du berger" du crépuscule jusqu'à tard dans la nuit, bien plus que l'heure de la transhumance habituelle des troupeaux. Ce transit annonce que désormais, Vénus sera visible le matin, mais seulement dans suffisamment de temps pour que l'éblouissement du Soleil se levant s'estompe.

 

Mais en métropole, alors que le transit de Vénus ne pouvait s'observer qu'au plus tôt ce matin, la météorologie d'un ciel de traîne couvrait le ciel matinal d'une couche opaque. On peut se demander si lors des phénomènes astronomiques comme les éclipses de lune ou de soleil, l'état du ciel météorologique ne serait pas en lien avec le phénomène en question.

 

Heureusement, grâce aux moyens des satellites des agences européennes ou américaine, le transit était observable quand même en direct ( http://www.helioviewer.org/ )

 

2012 06 06 04 37 08 AIA 304(1)

 

 

 

Vénus est d'une taille similaire à celle de la Terre. Ce qui nous montre combien le "facteur solaire" est important pour la condition sur Terre. Cela minimise les effets dits "anthropiques" dans les différents "effets" de l'atmosphère et indique que les facteurs astronomiques du climat sont à mieux connaître avant de s'alarmer sur les flatulences bovines ou l'implantation de pseudo filtres à particules ou de pseudo filtres catalyseurs sensés participer à la limitation du "réchauffement climatique" qui ne se démontre pas avec la météorologie de cet hiver. L'ensemble des phénomènes naturels impliqués dans le climat méritent plus d'attention et de moyens plutôt que l'ironie opposée aux "climatosceptiques", qui n'ont rien à vendre, eux.

 

2012_06_06_04_47_20_AIA_304.png

 

L'atmosphère de Vénus, quant à elle, peut ainsi être étudiée car elle filtre la lumière solaire dont le spectre est bien connu. Les résultats des études menées par les astrophysiciens du monde entier serviront pour l'étude des exoplanètes qui se multiplient.

 

Dans quelque temps, nous en saurons plus...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno - dans Annonces
commenter cet article

commentaires

Présentation Du Laboratoire

  • : Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno (édition de Nicolas Sègerie)
  • Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno (édition de Nicolas Sègerie)
  • : Un laboratoire scientifique indépendant dont les axes de recherches concernent:les polémiques du "réchauffement climatique";Les climatosceptiques;la théorie des Anticyclones Mobiles Polaires;les risques liés à la pollution atmosphériques; d'autres risques géophysiques et anthropiques...Son siège est à Lyon en France.
  • Contact

  • Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno
  • Cette structure de recherche et de documentation scientifique est de forme associative.
Sa vocation est la compréhension et la diffusion de thèmes de recherches qui ne peuvent se développer dans les contextes défavorables sous influences de lobbys.
  • Cette structure de recherche et de documentation scientifique est de forme associative. Sa vocation est la compréhension et la diffusion de thèmes de recherches qui ne peuvent se développer dans les contextes défavorables sous influences de lobbys.

Liste D'articles

Liens