Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 00:59

 

 

Pour la période autour du premier tiers du mois de décembre 2012 (entre le 8 environ et le 18 décembre), une situation particulière permet d'envisager du risque important de séismes et de changement d'activité volcanique.


Sur la base d'une méthode appelée astrotectonique développée par le Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno, à partir d'un modèle en cours d'ébauche, mais ayant donné de bons résultats depuis déjà plusieurs années malgré la difficulté de la tâche qui consiste en la prédiction/prévision de séismes dans l'état de la sciences géophysique.

 

Le risque sismique ou volcanique concerne les zones géographiques suivantes:

 

Madagascar avec risque à la Réunion avec le Piton de la Fournaise qui pourrait se ractiver comme le Kartala aux Comores.

La frange du Nord Ouest et l’Ouest Pacifique avec la Nouvelle Guinée, la Corée, le Japon celui-ci très sensible avec beaucoup de volcans, notamment dans le sud de l’archipel nippon. Les Philippine, l'île de Taïwan et la Chine orientale et du Nord-Est risquent 'être touchées.

 

L’Atlantique sud avec la Patagonie (Chili et Argentine) et archipel des Malouines/Falkland et la frange Est du Brésil et l'Uruguay.

 

Le Maroc et le Portugal sont menacés. L’Atlantique nord et central avec l'archipel des Canaries, où existe un fort risque pour l’île de Palma avec un volcan qui pourrait s’effondrer en créant un tsunami qui toucherait la côte atlantique (Maroc, sud Espagne, Portugal, Mauritanie, Sénégal (St Louis, Dakar, Casamance), Cap Vert), les Antilles, la côte Est Américaine et le nord Brésil, avec la Guyane et ses voisins. Le volcan El Hierro dans l’Est de l'archipel canarien est déjà actif et sous-marin ; il pourrait surgir et changer d’activité. Le Teide à Ténériffe présente moins de risque. L’archipel des Açores et de Madères sont dans la zone et peuvent présenter un risque dans le calme ambiant. L'archipel du Cap Vert est aussi menacé avec le volcan Fogo et ses voisins et conséquences éventuelles en cas d'effondrement générant tsunami dangereux pour la côte africaine et l'atlantique moyen. Une réaction en chaîne serait possible. L’Irlande qui fut une terre volcanique il y a longtemps ne devrait pas beaucoup bouger, mais l’Islande non loin, pourrait revoir un réveil de volcans comme il y a deux ans.

 

De nombreuses autres zones devraient aussi être touchées vu la configuration à probabilité haute du risque.

 

La période concernée se situe dans le premier tiers du mois de décembre entre environ le 9 décembre et le 18 décembre 2012 avec des manifestations en précurseurs et des répliques pendant plusieurs semaines.

 

Prévision faite le 23 novembre 2012 par Nicolas Sègerie selon la méthode actuelle de l’astrotectonique. Cette méthode n'est pas totalement fiable, mais est déjà bien avancée sur le plan théorique et nécessite encore beaucoup d'analyses.

 

La publication de telles prévisions (appelée prédictions habituellement) permet de fixer les idées au plan géographique, au plan temporel, et au plan de l'intensité pour mieux comprendre comment les phénomènes se produisent et meiux saisir la responsabilité que cela engage et mieux comparer les risques avec la réalité pour faire avancer le modèle à l'usage de vies à sauver.

 

Le Laboratoire associatif fonctionne avec strictement "rien" comme budget. Avec un tel sujet anxiogène, cela pourrait peut-être ouvrir droit à quelques collaborations.

 

Par rapport aux "climat apocalyptique", il semble qu'il existe des éléments purement scientifiques qui peuvent trouver une convergence pour une intensité et une fréquence de phénomènes dangereux en cette année de 2012 comme ce fut le cas en 2010. Il n'est pas possible de faire état de tous les phénomènes en interrelation globale dans ces quelques lignes, mais le calendrier Maya en question qui a donné lieu à ces "prophéties" tenait compte des cycles naturels tels qu'ils les avaient observés; il est naturel de retrouver des points de convergence dans les phénomènes catastrophiques appelés avec raison "désastres". Mais ce n'est pas une fin du monde, seulement son déroulement habituel avec une échelle de temps qui dépasse un peu celle des terriens, quoique la validité de tels calendriers est quand même étonnante puisqu'il dépasse en exactitude nôtre conception culturelle du temps sidéral.

 

Mais si on arrivait à prévoir vraiment le lieu, la date et l'intensité des séismes et des éruptions volcaniques les plus graves, on aurait progressé pour les vivants.

 

calendrier-azteque-petit.jpg

"Pierre du soleil" - dit "calendrier Aztèque" similaire au calendrier Maya (musée national d'anthropologie de Mexico)

(photo Adriana Barri Rosas - imagen selecta premium collection ed. 2010)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno - dans Astrotectonique
commenter cet article

commentaires

Présentation Du Laboratoire

  • : Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno (édition de Nicolas Sègerie)
  • Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno (édition de Nicolas Sègerie)
  • : Un laboratoire scientifique indépendant dont les axes de recherches concernent:les polémiques du "réchauffement climatique";Les climatosceptiques;la théorie des Anticyclones Mobiles Polaires;les risques liés à la pollution atmosphériques; d'autres risques géophysiques et anthropiques...Son siège est à Lyon en France.
  • Contact

  • Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno
  • Cette structure de recherche et de documentation scientifique est de forme associative.
Sa vocation est la compréhension et la diffusion de thèmes de recherches qui ne peuvent se développer dans les contextes défavorables sous influences de lobbys.
  • Cette structure de recherche et de documentation scientifique est de forme associative. Sa vocation est la compréhension et la diffusion de thèmes de recherches qui ne peuvent se développer dans les contextes défavorables sous influences de lobbys.

Liste D'articles

Liens